La première décennie (1898–1909)

L’histoire de Deutsche Grammophon remonte à la naissance de l’enregistrement. En juin 1898, la firme est fondée à Hanovre en même temps que la première fabrique de disques et de gramo-phones. Les directeurs en sont Emile Berliner – l’inventeur américain, originaire de Hanovre, à la fois du disque et du lecteur – et son frère Joseph. Leur usine utilise des presses hydrauliques de fabrication américaine pour produire des disques en gomme-laque destinés à la Gramophone Company, fondée un peu plus tôt cette même année à Londres par l’associé d’Emile, William Barry Owen, les enregistrements étant supervisés par l’associé américain d’Emile, Fred Gaisberg.

Dès 1900, lorsque la Deutsche Grammophon Gesellschaft devient une société par actions ayant son siège à Berlin, le disque de Berliner a éclipsé le cylindre d’Edison et s’est imposé comme la norme de l’industrie, tandis que Gaisberg s’occupe d’assurer la respectabilité du nouveau sup-port en engageant des artistes célèbres.

Enrico Caruso fait son premier enregistrement pour la Gramophone Company à Milan en 1902. Mattia Battistini, Emma Calvé, Alessandro Moreschi (le dernier castrat), Antonio Scotti, Leo Slezak, Francesco Tamagno (le premier Otello de Verdi), Geraldine Farrar, Mary Garden et Ele-na Gerhardt sont parmi ceux qui suivent son exemple.

La basse russe Feodor Chaliapine devient le premier chanteur dont la réputation est vraiment née du gramophone. En 1904, la firme réussit enfin à persuader la grande Nellie Melba d’enregistrer pour elle, et un an plus tard Gaisberg vient avec son équipe technique et son matériel au château gallois d’Adelina Patti – la plus grande star lyrique au monde après Melba.

Consécration ultime: Deutsche Grammophon est bientôt nommé fournisseur des maisons royales de Grande-Bretagne et d’Espagne. Dès 1907, l’usine de Hanovre fait fonctionner quelque deux cents presses à disques et produit cette année-là les premiers disques à deux faces.

Artiste

  • Sarah Bernhardt
  • Emma Calvé
  • Enrico Caruso
  • Feodor Chaliapin
  • Leopold Demuth
  • Emmy Destinn
  • Geraldine Farrar
  • Mary Garden
  • Alfred Grünfeld
  • Maria Gutheil-Schoder
  • Josef Hofmann
  • Joseph Joachim
  • Karl Jörn
  • Paul Knüpfer
  • Jan Kubelik
  • Selma Kurz
  • Giuseppe de Luca
  • Nellie Melba
  • Alessandro Moreschi
  • Adelina Patti