La huitième décennie (1970–1979)

Une restructuration du groupe DGG/PPI en 1971 conduit à la création de PolyGram, avec des sièges à Baarn (Pays-Bas) et à Hambourg.

En 1973, pour marquer son soixante-quinzième anniversaire, Deutsche Grammophon publie Le Monde de la Symphonie en 93 microsillons. Au cours de cette même décennie, DG continue d’élargir ses horizons internationaux avec une nouvelle série d’enregistrements exceptionnels d’Arturo Benedetti Michelangeli qui débute en 1971. En 1972, trois chefs commencent une col-laboration à long terme: Daniel Barenboïm (également comme pianiste), Seiji Ozawa et, surtout, Leonard Bernstein, qui en 1981 devient un interprète DG exclusif.

Bernstein se met à enregistrer le répertoire symphonique austro-allemand, dans une large mesure à partir de concerts live avec le Philharmonique de Vienne, ainsi que ses propres compositions et d’autres œuvres américaines (son enregistrement de West Side Story en 1985 deviendra l’une des meilleures ventes de l’histoire de la firme).

Carlo Maria Giulini signe ses premiers enregistrements pour DG en 1976 avec l’Orchestre sym-phonique de Chicago. Au cours des années suivantes, sous les micros de la firme, il revient à l’opéra après une longue absence pour enregistrer Rigoletto à Vienne, Falstaff à Los Angeles et Il trovatore à Rome.

Le premier enregistrement de Carlos Kleiber, Der Freischütz (1973), sera suivi au cours de la décennie à venir de La Traviata, La Chauve-souris, Tristan – et d’œuvres symphoniques de Bee-thoven, Brahms et Schubert.

En 1978, une brillante carrière débute lorsque la violoniste Anne-Sophie Mutter fait, à l’âge de quatorze ans, son premier enregistrement Mozart avec le Philharmonique de Berlin et son men-tor Karajan. Gidon Kremer enregistre lui aussi le premier de nombreux projets très applaudis pour Deutsche Grammophon.

Les enregistrements du Quatuor LaSalle consacrés à l’École de Vienne remportent de nombreux prix. Archiv Produktion signe des contrats exclusifs avec le violoniste Reinhard Goebel et son ensemble Musica Antiqua Köln en 1977 et avec le claveciniste Trevor Pinnock et son English Concert l’année suivante. Ce sont les premiers ensembles d’instruments anciens de la firme de-puis la Schola Cantorum Basiliensis de Wenzinger dans les années cinquante.

En 1978, John Eliot Gardiner fait lui aussi son premier enregistrement pour Archiv avec les En-glish Baroque Soloists. En 1980, PolyGram rachète Decca Records.

Artiste

  • Salvatore Accardo
  • Theo Adam
  • Arleen Augér
  • Agnes Baltsa
  • Daniel Barenboim
  • Arturo Benedetti
  • Michelangeli
  • Teresa Berganza
  • Lazar Berman
  • Leonard Bernstein
  • Boston Symphony Orchestra
  • Pierre Boulez
  • Alfred Brendel
  • Leo Brouwer
  • Renato Bruson
  • Montserrat Caballé
  • José Carreras
  • Chicago Symphony
  • Orchestra
  • Dino Ciani
  • The Cleveland Orchestra
  • Ileana Cotrubas
  • Helga Dernesch
  • Plácido Domingo
  • English Chamber Orchestra
  • Zino Francescatti
  • Mirella Freni
  • Sir James Galway
  • Sir John Eliot Gardiner
  • Nicolai Gedda
  • Emil Gilels
  • Carlo Maria Giulini
  • Barbara Hendricks
  • Marilyn Horne
  • Israel Philharmonic
  • Orchestra
  • Carlos Kleiber
  • René Kollo
  • The London Sinfonietta
  • London Symphony Orchestra
  • Loriot (Vicco von Bülow)
  • Los Angeles Philharmonic Orchestra
  • Melos Quartett
  • Sir Yehudi Menuhin
  • Sherrill Milnes
  • Nathan Milstein
  • Kurt Moll
  • Anne-Sophie Mutter