La quatrième décennie (1930–1939)

Le Boléro de Ravel est enregistré par la nouvelle filiale française de la firme, la Société phono-graphique française Polydor S.A., en 1930, avec le compositeur lui-même à la tête de l’Orchestre Lamoureux.

La «grande dépression» mondiale fait décliner les ventes de disques; en 1932 la firme fusionne avec Polyphon et revient s’établir à Hanovre. En 1937, après de nouvelles années de production décroissante, Deutsche Grammophon AG est contraint à la liquidation; la firme est cependant recréée la même année sous le nom Deutsche Grammophon GmbH et financée par la Deutsche Bank et la Telefunken Gesellschaft.

Malgré les restrictions croissantes du IIIe Reich, on continue de faire des enregistrements impor-tants. En décembre 1938 paraît le premier disque de Herbert von Karajan (Ouverture de La Flûte enchantée avec la Staatskapelle de Berlin).

Parmi les autres artistes DG de l’époque, il faut citer les chefs d’orchestre Paul van Kempen, Carl Schuricht et Victor de Sabata; la pianiste Elly Ney; le violoniste Georg Kulenkampff; et les chanteurs Erna Berger, Tiana Lemnitz, Walther Ludwig et Julius Patzak.

Artiste

  • Claudio Arrau
  • Erna Berger
  • Alexander Brailowsky
  • Willi Domgraf-Fassbaender
  • Dresdner Kreuzchor
  • Samuel Dushkin
  • Eduard Erdmann
  • Max Fiedler
  • Galimir String Quartet
  • Leopold Godowsky
  • Manfred Gurlitt
  • Robert Heger
  • Jascha Horenstein
  • Bronislaw Huberman
  • Adele Kern
  • Bruno Kittel / Bruno Kittel-Chor
  • Hans Knappertsbusch
  • Tiana Lemnitz
  • Enrico Mainardi
  • Pietro Mascagni
  • Alois Melichar
  • Elly Ney
  • Julius Patzak
  • Julius Prüwer
  • Maurice Ravel
  • Wilhelm Rode
  • Helge Roswaenge
  • Chorus of the Staatsoper, Berlin